FAQ sur les plaintes2019-10-16T08:37:26-08:00

FAQ sur les plaintes

Qu'est-ce qu'une plainte ?2019-10-29T11:57:12-08:00

Les plaintes concernent généralement une inconduite policière qui vous a affecté personnellement ou dont vous avez été témoin. La plupart des plaintes concernent des actions policières susceptibles d'affecter la confiance du public.

Votre plainte doit être déposée au plus tard 12 mois après l'incident ; certaines exceptions peuvent être faites par l'OPCC lorsque cela est jugé approprié.

Votre droit de déposer une plainte contre le service de police de Victoria est énoncé dans le Loi sur la police. Cette loi touche tous les policiers municipaux de la Colombie-Britannique.

Où puis-je faire une réclamation ?2019-10-29T11:58:10-08:00

Vous pouvez déposer votre plainte directement auprès du Bureau du commissaire aux plaintes contre la police ou auprès du service de police de Victoria.

Le VicPD s'engage à faire en sorte que votre plainte fasse l'objet d'une enquête approfondie et que vos droits et les droits des policiers concernés soient protégés.

Comment pouvez-vous déposer une plainte?2019-10-29T11:59:16-08:00

Lorsque vous déposez votre plainte, il est utile d'avoir un compte rendu clair de ce qui s'est passé, comme toutes les dates, heures, personnes et lieux concernés.

La personne qui reçoit la plainte a le devoir de :

  • vous aider à déposer votre plainte
  • vous offrir toute autre information ou assistance requise en vertu de la Loi, comme vous aider à écrire ce qui s'est passé

Nous pouvons vous donner des informations sur les services qui peuvent être mis à votre disposition, y compris la traduction. Pour plus d'informations, voir Compliments et plaintes.

Puis-je régler une plainte par d'autres moyens qu'une enquête complète en vertu de la Loi sur la police?2019-10-29T12:00:09-08:00

Les plaintes du public fournissent à la police une rétroaction importante et lui donnent l'occasion de répondre aux préoccupations de leurs collectivités.

Vous pouvez essayer de résoudre votre plainte en utilisant un processus de résolution des plaintes. Cela peut se faire par le biais de discussions en face à face, d'une résolution écrite convenue ou avec l'aide d'un médiateur professionnel.

Si vous essayez de régler une plainte, vous pouvez avoir quelqu'un avec vous pour vous aider.

Un processus de plainte qui permet une plus grande compréhension mutuelle, un accord ou une autre résolution ne sert qu'à renforcer les services de police communautaires.

Qu'advient-il d'une plainte qui n'est pas résolue par la médiation ou le règlement des plaintes ?2019-10-29T12:00:47-08:00

Si vous décidez de ne pas résoudre le problème à l'amiable ou si celui-ci échoue, la police a le devoir d'enquêter sur votre plainte et de vous donner des informations détaillées sur son enquête.

Vous recevrez des mises à jour au fur et à mesure de l'avancement de l'enquête, conformément à la loi sur la police. L'enquête doit être terminée dans les six mois suivant la recevabilité de votre plainte, à moins que l'OPCC ne juge opportun d'accorder une prolongation.

Une fois l'enquête terminée, vous recevrez un rapport sommaire comprenant un bref compte rendu factuel de l'incident, une liste des mesures prises au cours de l'enquête et une copie de la décision de l'Autorité de discipline à ce sujet. Si l'inconduite d'un officier est justifiée, des informations sur toute mesure disciplinaire ou corrective proposée pour le membre peuvent être partagées.

Haut de page