Commission de police de Victoria et Esquimalt

Le rôle de la Commission de police de Victoria et Esquimalt est d'assurer une surveillance civile des activités du Service de police de Victoria, au nom des résidents d'Esquimalt et de Victoria. La Loi sur la police donne à la Commission le pouvoir de :
  • Établir un service de police indépendant et nommer le chef de la police et d'autres constables et employés ;
  • Diriger et superviser le Département pour assurer l'application des règlements municipaux, des lois pénales et des lois de la Colombie-Britannique, le maintien de la loi et de l'ordre ; et la prévention du crime;
  • Exécuter d'autres exigences telles que spécifiées dans la Loi et d'autres lois pertinentes ; et
  • Jouer un rôle clé pour s'assurer que l'organisation mène ses actions et ses activités de manière acceptable.

La commission exerce ses activités sous la supervision de la division des services policiers du ministère de la Justice de la Colombie-Britannique, qui est responsable des commissions de police et des services de police en Colombie-Britannique. La Commission de police de Victoria et Esquimalt (Commission) est chargée de fournir des services de police et d'application de la loi aux municipalités d'Esquimalt et de Victoria.

Membres:

Maire Barbara Desjardins, coprésidente principale

Après avoir siégé pendant trois ans au conseil municipal d'Esquimalt, Barb Desjardins a été élue pour la première fois maire d'Esquimalt en novembre 2008. Elle a été réélue en tant que maire en 2011, 2014, 2018 et 2022, ce qui en fait la plus ancienne maire consécutive d'Esquimalt. Elle a été présidente du conseil d'administration du district régional de la capitale [CRD], élue en 2016 et 2017.

Tout au long de sa carrière d'élue, elle a longtemps été connue pour son accessibilité, son approche collaborative et son attention personnelle aux problèmes soulevés par ses électeurs.

Dans sa vie familiale et professionnelle, Barb est une ardente défenseure d'une vie active et saine.

Maire Marianne Alto, coprésidente adjointe

Marianne est facilitatrice de métier et détient des diplômes universitaires en droit et en sciences. Femme d'affaires active dans les causes communautaires pendant des décennies, Marianne a été élue pour la première fois au conseil municipal de Victoria en 2010 et maire en 2022. Elle a été élue au conseil du district régional de la capitale de 2011 à 2018, où elle a présidé son groupe de travail spécial sur les relations avec les Premières Nations. .

Marianne est une militante de longue date qui défend vigoureusement l'équité, l'inclusion et la justice pour tous.

Sean Dhillon

Sean est un spécialiste hypothécaire de deuxième génération avec près de 20 ans d'expérience à aider les Canadiens d'un océan à l'autre. Né à Vancouver d'une mère célibataire sud-asiatique immigrante travaillant dur, Sean est un fier insulaire ayant fréquenté l'école secondaire et le collège ici et a été engagé dans les services communautaires depuis l'âge de sept ans. Sean était auparavant président du Victoria Sexual Assault Centre, travaillant avec le personnel pour créer et mettre en œuvre la première et unique clinique d'aide aux victimes d'agression sexuelle au Canada. Il est vice-président de la Threshold Housing Society, aidant les jeunes vulnérables à risque d'itinérance, supervisant sa croissance de deux à quatre foyers pour jeunes dans le Grand Victoria et établissant des parrainages de financement d'entreprise et locaux de longue durée. Sean est actuellement membre du conseil d'administration/trésorier de PEERS, qui a récemment célébré l'expansion de son immeuble récemment rénové et de sa cuisine communautaire à Esquimalt. Il siège au conseil d'administration du Men's Trauma Centre, le seul centre de l'île de Vancouver au service des survivants identifiés d'agressions sexuelles qui a déménagé dans un espace plus grand et plus inclusif pour mieux servir la communauté. En 2018, Sean a cofondé et présenté l'une des conférences #Metoo les plus réussies au Canada, engageant des hommes et des garçons à l'Université de Victoria, impliquant les trois niveaux de gouvernement et tous les partis. Son travail l'a amené à collaborer avec la ministre fédérale des Femmes et de l'Équité des genres à Toronto pour les aider à aider leurs employés fédéraux à l'ère #Metoo.

Charla Huber

Charla Huber est consultante en relations et communications autochtones. Elle est titulaire d'une maîtrise en communication professionnelle et d'une désignation de logement à charte du Chartered Institute of Housing Canada. Charla écrit une chronique hebdomadaire dans le journal Times Colonist qui met souvent en lumière les problèmes autochtones. Elle travaille comme professeure associée à l'Université Royal Roads et a réalisé un projet de recherche entièrement financé sur les moyens de communication autochtones afin que les employeurs puissent mieux soutenir les employés autochtones. Charla est présidente du comité des ressources humaines du Victoria & Esquimalt Police Board et présidente de la BC Association of Police Boards. La famille de Charla est de Fort Chipewyan, en Alberta, et elle a un héritage des Premières Nations et des Inuits.

Doug Crowder (nommé par la municipalité : Esquimalt)

Doug a déménagé de Toronto à Esquimalt en 2004 pour travailler pour le groupe d'entreprises Ralmax en tant que cadre supérieur jusqu'à sa retraite en 2015. Alors qu'il vivait en Ontario, il a travaillé comme directeur, vice-président et directeur financier dans diverses entreprises. Les qualifications académiques comprennent la désignation CPA, le MBA de l'Université Queen et la désignation ICD.D de la Rotman School of Management. Son expérience au sein d'un conseil d'administration comprend la participation au conseil d'administration des dérogations (organisme quasi judiciaire indépendant de l'hôtel de ville) du canton d'Esquimalt et la présidence du comité de vérification de l'administration portuaire du Grand Victoria. L'implication communautaire passée comprend le bénévolat avec Habitat for Humanity, City Green Solutions, Songhees Nation et Silver Threads Service Society.

Micayla Hayes

Micayla est présidente et chef de la direction de l'école culinaire et de l'entreprise de restauration The London Chef située au centre-ville de Victoria. Elle est titulaire d'un baccalauréat ès arts et d'une maîtrise ès arts en criminologie et possède une expérience de travail avec des programmes de justice réparatrice. Elle est actuellement chef de programme/facilitatrice au centre correctionnel régional de l'île de Vancouver.

Isabella Lee (nommée par la municipalité : Victoria)

Isabella a une formation d'organisatrice communautaire. Elle a siégé au conseil des gouverneurs de l'UVic, ainsi qu'à divers postes au sein de la société des étudiants de l'UVic. Isabella soutient actuellement sa communauté par le biais de travaux locaux et est conseillère en relations publiques et en communications pour Girl Guides of Canada – BC Council.